L'hôpital.

Publié le par Callivero

P1250275-1.JPG

 

Il y eut quelques trous dans mon emploi du temps. Je suis restée figée dans un monde parallèle dégoulinant de champignons figés comme une statue, d'ours en peluche amoureux et d' écureuils un peu gras. Le seul moyen d'en sortir m'apparut soudain dans sa limpidité : attraper la première araignée venue et s'élancer du plus haut possible au moyen de son fil de soie, pour atterrir enfin quelque part. 

Ce fut une énorme bagarre.
Maintenant, comme Kafka, car c'est moi le cafard, j'attends, dans son habit de soie, Madame la Veuve noire.


  

 

 

 

Publié dans poème illustré

Commenter cet article

hervé pizon 02/05/2011 09:21



oui...



Callivero 02/05/2011 19:18



je vois que cela te laisse pantois :)


 



Thierry Benquey 24/04/2011 15:43



Je souris betement, touché, devant mon écran. Amitié et clin d'oeil. Thierry



Callivero 24/04/2011 16:54



C'est très bizarre ces soldat(e)s n'est-ce pas ?



emmanuelle 23/04/2011 21:19



If you want....c'est bien un IF en haut à gauche?

Callivero 23/04/2011 22:13



Heu...en fait, c'est la plante, ou l'arbre que tu veux. L'important c'est que ça ait l'air naturel :) !